Ankou

"Je ne suis pas maléfique. Je fais juste mon travail."

Description:

“Je refuse.” -Elentar

L’Ankou a de nombreuses apparences, dépendant de son réceptacle mortel. Cependant, une fois sa puissance libérée, les incarnations ont toujours des points communs.
De taille humaine, il ressemble à un Chevalier Noir, de loin.

Mais de près, on se rend compte qu’il manque un visage à l’ennemi. Là où une face devrait se trouver, les ténèbres vous observent.

Il est équipé comme les chevaliers-démons des vieilles légendes, tout en noir. Il porte une gigantesque Épée triangulaire, une Cape sombre, une Armure noire, deux Anneaux et des Gants griffus, de lourdes Bottes et un Casque arrondi.
Chacun de ces objets existe sur le plan matériel et est très lourd de pouvoir.

Voir la page Objets de l’Ankou.

Bio:

Le Nom

L’entité se tenant entre les plans, le Gardien des macro-connexions (voire le macro-gardien), le Diviseur, le Corrupteur, le Tentateur des Mortels, Azzak, Shiina, Le Lion du Maëlstrom, et Bob.

Lorsqu’on lui demande son nom, ce n’est pas par vantardise qu’il répond qu’on lui en a donné beaucoup. Cependant, le plus retenu est “Ankou”. C’est le nom que Werelnech’Barr lui avait donné lorsqu’il l’avait théorisé. Il s’agissait d’un nom venant d’une tribu éloignée vénérant un dieu de la Mort, qui devait probablement être Nérull.
Ankou_as_death.jpg
Une des représentations de l’Ankou dans la tribu étudiée par Werelnech’Barr. Les attributs sont clairement ceux de Nérull, Celui Qui Hait La Vie.

Gardien

L’Ankou est une fonction. Il est, C’est, la protection des connexions entre les plans. Lui et ses équivalents garantissent l’équilibre de l’infiniment complexe trame interplans. Chaque téléportation, chaque invocation passe par sa conscience. Passait, avant qu’il soit piégé sur le plan Matériel.

Lors de la catastrophe de Werelnech’Barr, il a dû créer en urgence une incarnation pensante et agissante de sa fonction sur le plan Matériel. Il s’est alors saisi du corps le plus vigoureux qu’il a pu trouver, celui du démon de la Chair, de la Luxure et de la Perdition, Grazz’t. Il a ensuite incarné la plupart de ses attributs et pouvoirs dans des réceptacles spéciaux, qui sont devenus son équipement tant recherché encore aujourd’hui.

Ainsi incarné et équipé, il alla à la forteresse du magicien, et le tua au terme d’un court combat. Mais le mage avait apparemment prévu sa mort, et avait tendu un piège terrible à l’Ankou. Le Cristal-Piège captura l’entité, séparant son pouvoir de son corps.

Les Pierres et la Tombe

Le corps que l’Ankou laissa fut enterré en au moins deux endroits. Les aventuriers ont trouvé le premier, dissimulé dans un faux sanctuaire à Obad-Haï, surveillé par un gardien primitif. Il n’est cependant pas réellement mort, et peut communiquer ses pensées et une partie de son pouvoir à travers les Pierres, fragments du Cristal-Piège qui s’est désintégré.

Ankou

Extinction PabloMontoya PabloMontoya