Royaume de l'Est

Le Royaume de l’Est est une ancienne partie de l’empire ayant fait sécession en 973 A.L., grâce à l’habileté de Léo Gantnoir.

Histoire

Léo, apparent petit marchand à Dreel et Blarryn, dirigeait en réalité un réseau d’informateurs et de résistants à l’empire.
En raison de la dîme imposée par l’empire, entre autres, Léo finit par se révéler au grand jour et à prendre le pouvoir, sans effusion de sang autre que celle des derniers collecteurs d’impôts, que la Compagnie du Carafon contribua à occire.
Toute la partie de l’empire, depuis le désert des roches dansantes, en passant par Dreel et jusqu’à Goldrive, se référa à présent au siège de Dreel.

Avec la police secrète absente de l’Est, et le trône impérial à plus de 3000 km, se tourner vers une autorité locale était salutaire. Mais ce fut surtout rendu possible par le commerce de la Poudre Bleue, la Dreelite ou Léonite, dans tout le territoire. Ses propriétés formidables d’engrais, de fortifiant et de médicament augmentèrent le niveau de vie de toute la population, faisant de Léo un dirigeant extrêmement populaire.

Depuis la prise de pouvoir de Léo, l’activité commerciale du royaume de l’Est a triplé, et interagit énormément avec les clans nains, halfelins et gnomes. Les cités libres halfelines avaient en particulier coupé les ponts avec l’Empire, et ont rouvert des routes commerciales avec Dreel.
Sans armée régulière pour le moment, les routes du royaume de l’Est ne sont pas sûres et de nombreuses attaques de bandits et de monstres sont recensées. Paradoxalement, le nombre d’aventuriers de passage a explosé, rapportant encore plus d’argent et de sécurité chaotique à l’endroit.

Quelques mesures controversées furent prises, la première étant de rétablir la liberté inconditionnelle de religion. Un temple Nérullien avec quelques adeptes ouvrit alors, et la responsabilité des autopsies de criminels leur fut confiée. Un temple multiconfessionnel identique à celui de Goulouka ouvrit aussi ses portes, scandalisant les St-Cuthbertiens locaux. L’église Pélorienne n’y a pas perdu son influence pour autant et reste le culte majoritaire.

Lors de l’attaque du plan de l’eau, le nombre de victimes et l’ampleur des dégâts faillit briser l’ordre fragile établi. Fort heureusement, les efforts fournis par Léo et sa guilde de magie de Dreel élevèrent encore sa popularité alors que la ville put être rapidement réparée.
Les bois retrouvés étant transformés pour moitié en exploitation de bois, les rapports de Dreel avec les druides se sont fortement détériorés. Le bois acheminé sert à alimenter entre autres les fourneaux nécessaires à la fabrication d’armes et armures pour créer une armée régulière rapidement.

Royaume de l'Est

Extinction PabloMontoya PabloMontoya