Hukloc

Wizardman

Description:
Bio:

Né il y a bien longtemps dans un petit marécage plutot cozy. Tout jeune, il met par hasard la main sur le grimoire d’un magicien capturé (et promptement sacrifié aux esprits gardiens) par les autres membres de sa tribu. Fasciné par les caractères étranges, il se rapproche du vieux prêtre de la tribu afin d’apprendre à les déchiffrer.

Les trésors du temple local avaient une certaine réputation auprès des aventuriers, réputation plutot surfaite d’après ce que Hukloc a pu constater. Il n’empêche que la plupart des groupes capturés par les chasseurs ou retrouvés éventrés par les pièges dans les entrailles du temple comptaient dans leurs rangs un magicien, dont Hukloc était ravi d’emprunter le grimoire pour satisfaire sa curiosité dévorante.

Quelques années plus tard, après de longues festivités ou le sang des infidèles coulait à flot, il fût décidé par les esprits que la charge de prêtre de la tribu ne reviendrait pas au jeune Hukloc mais à un de ses cousins.

Ses rêves brisés, Hukloc prit la décision d’emporter ses grimoires et de quitter la tribu. Ne sachant trop que faire, il décida de continuer sa quête de connaissances hors de son marais natal. Ayant acquis un commun approximatif dans les livres et auprès des marchands autorisés à commercer avec la tribu, la ville lui semblait un puits de connaissances infini. Hélas, quelle ne fut pas sa déconvenue quand il s’apercut qu’un petit homme-lézard crasseux et malingre baragouinant un accent incompréhensible n’était le bienvenu dans aucun des endroits de grand savoir ou il rêvait de passer sa vie.

Venu rapidement à bout de son pécule inexistant, il lui fallu trouver une solution. Après quelques tatonnements, il parvint a dénicher un travail de magicien débutant dans un groupe de “chasseurs de primes” qui avait besoin d’expertise magique. Le groupe en question n’était en réalité qu’une bande d’enfants de bourgeois en mal d’aventure et qui trouvaient le petit homme lézard amusant avec son chapeau, mais Hukloc s’en moquait. Il voulait simplement voir du pays, découvrir de nouvelles choses. Et puis il allait leur montrer, à ses imbéciles, la puissance de la connaissance et de la magie !

De nombreuses années plus tard, de nombreuses richesses empochées, de nombreux compagnons embrochés par des créatures féroces, Hukloc s’est lassé un peu de cette vie au jour le jour. Il se mit à penser qu’il pourrait apprendre plus de choses dans les vastes bibliothèques des académies de magie. A cette époque, sa maitrise de la magie était sans commune mesure avec le niveau qu’il avait en sortant de son marécage, son commun et ses manières étaient parfaits. Il parvint, non sans mal, à compter parmis les élèves de la prestigieuse académie de magie de MACHIN. Il grimpa rapidement les échelons de cette université, non pas grâce à un quelconque talent naturel, mais à ses nombreuses années de pratique sur le terrain.

Alors qu’il enseignait l’abjuration depuis quelques années déja et menait une existence plate et détendue dans le confort opulent de l’académie, un des rares anciens amis qu’il avait gardé de sa jeunesse aventureuse lui fit parvenir une offre qu’il ne put refuser. Quelqu’un, loin d’ici, avait une vision, un grand projet. Toute une ville, ou un temple, ça n’était pas important à l’époque, devait surgir à l’endroit ou se dressait auparavant de simples champs. Cette ville, plus que n’importe quelle autre, devrait être élevée avec un objectif certain : A COMPLETER

Grace à sa motivation évidente, aux recommandations de ses pairs et à la réputation de son académie, il parvint à décrocher un poste à la tête de la section “protection magique” des équipes de conception et de construction. Malgré quelques “incompréhensions” avec certains membres haut placés du projet, ce dernier se passait plutot bien, notamment grâce au leader du projet, qui semblait comme possédé par sa création et dont la motivation fanatique débordait sur ses collaborateurs.

Tout se passait donc selon les prédictions, jusqu’au jour de l’Incident.

Un beau jour, alors qu’Hukloc menait une expérience particulièrement délicate, une catastrophe se produisit. Un évènement imprévu, du moins à la connaissance de Hukloc, causa un repli temporel du donjon sur lui-même. Alors que tous les survivants se regroupèrent, ils se rendirent compte qu’ils étaient à présent prisonnier des restes de cette ville, qui ressemblait maintenant plus aux sombres geoles d’un donjon.

Alors que la survie du groupe s’organisait tant bien que mal, il apparut que certains en savaient plus qu’ils n’en laissaient paraitre sur la catastrophe. Ce qui semblait être quelques jours plus tard, Hukloc se réveilla dans la salle de l’expérience avec une forte sensation de déja vu. Il se rendit rapidement compte que quasiment tout le monde avait perdu la mémoire, et

Hukloc

Extinction PabloMontoya guillaume_niock