Elentar

Enchanto-transmutateur volant

Description:

Elentar est un demi-elfe magicien. Son nom de famille est Sindacollo, mais il ne l’utilise que rarement. Il est assez jeune pour un demi-elfe, une trentaine d’années lors de l’attaque du plan du feu, et a une taille moyenne et un physique avenant. Un corbeau nommé Corax et portant un diadème semble vissé à son épaule gauche.

Elentar ne se sépare jamais de son chapeau bleu nuit et de son bâton, certainement porteurs de puissants enchantements. Le reste de sa tenue est celle d’un aventurier ordinaire, incluant son sac à dos en cuir usé, duquel il sort cependant, et sans jamais fouiller, beaucoup plus d’objets que sa contenance ne devrait le permettre.
En y regardant de plus près, Elentar porte depuis peu un diadème serti d’une pierre rose, affectant seulement marginalement sa virilité, ainsi que des gants qui semblent de bonne facture, et qui ont laissé quelques souvenirs aux membres du conseil du Refuge.

Sûr de son intelligence supérieure à la normale, Elentar peut facilement se montrer irrité par les gens qui semblent aussi ou plus intelligents que lui, et qui veulent le montrer, ce qui inclut une fraction non-négligeable des mages de Melkaya. Il est également parfois exaspéré par, juge-t-il, le comportement peu subtil de ses compagnons, ce qu’il a toutefois appris à prendre avec philosophie avec l’expérience. S’il excelle aux jeux de logiques et à la résolution d’énigmes, lors de certaines prises de décisions (n’incluant pas la répartition des objets magiques) Elentar préfère s’appuyer sur le discernement de certains de ses compagnons qu’il estime, en premier lieu Krasus.
Attaché à sa liberté totale, Elentar ne montre que peu d’estime pour les groupes structurés, à l’exception récente du Refuge, où il a trouvé un environnement favorable et ouvert. Méfiant vis-à-vis des personnes combattant ouvertement au nom du bien, Elentar désapprouve cependant fortement les assassinats ainsi que les vols non-ciblés, et s’élève contre l’injustice quand elle se déroule devant ses yeux. Ses récents agissement ont cependant montré qu’il agissait plus souvent pour lui-même que pour le bien commun.

S’il se prétend enchanteur, on se souvient le plus souvent de lui en train de voler et lancer des boules de feu. L’expérience lui a sûrement appris que pour l’anéantissement de la plupart de ses ennemis, les voies les plus directes sont encore les meilleures.

Bio:

Elentar est né à Érébor. Elentar est mort plusieurs fois, mais il est toujours revenu jusqu’à présent.

Elentar

Extinction PabloMontoya Elentar